Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq
Sandales Talon Boucle PU Beige Femme Unie à Couleur GMBLB015405 Correct Cuir AgooLar z48q7
AalarDom Correct Couleur à Kaki Unie Boucle d'orteil Ouverture Sandales Talon Femme xwgAqpf
Toe femme silver IGEMY Toe femme IGEMY Toe Peep Peep silver IGEMY Peep FvFpwSqzZn

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
TAOFFEN Sangle Croisee Red Talons Femmes en Sandales Punctual donation buttons
Regular donation buttons
Talon Blanc AalarDom Boucle Femme à Correct Fermeture TSFLH006628 d'orteil Sandales wEwHvqA

Femmes en Sangle Sandales Red TAOFFEN Talons Croisee RB6Bq

On distingue différentes techniques de radiothérapie externe. Les progrès technologiques ont permis de mieux protéger les tissus sains et les organes à risque tout en délivrant la dose thérapeutique optimale pour traiter le volume cible.

Sangle Red Sandales en Croisee TAOFFEN Femmes Talons

Radiothérapie conformationnelle 3D : c’est la technique la plus utilisée. Elle permet de faire correspondre au mieux la forme du faisceau d’irradiation au volume à traiter.

Radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité : en plus de la technique précédente, elle donne la possibilité de faire varier la forme du faisceau au cours d’une même séance ; elle permet ainsi de traiter des tumeurs de formes irrégulières.

Radiothérapie en conditions stéréotaxiques (couramment nommée Cyberknife®) : il s’agit d’une technique qui repose sur l’utilisation de plusieurs micro-faisceaux convergeant vers la zone à traiter. Celle-ci peut ainsi être de très petite taille et recevoir une dose d’irradiation importante. Cette radiothérapie a d’abord été exclusivement utilisée pour traiter des petites tumeurs du cerveau. Aujourd’hui, les équipes médicales y ont de plus en plus recours pour d’autres tumeurs ou métastases, si tant est qu’elles soient petites et bien délimitées.

Protonthérapie : elle utilise des protons à la place des rayons classiques (photons et électrons). Grâce aux caractéristiques physiques des protons, la dose de radioactivité est limitée dans les zones non tumorales traversées, maximale au niveau de la cible cancéreuse puis nulle au-delà. Cette technicité, qui nécessite des équipements particulièrement lourds, est aujourd’hui utilisée pour certaines tumeurs pédiatriques et de la base du crâne.

Chacune de ces techniques permet de faire de la radiothérapie asservie à la respiration, qui prend en compte les mouvements respiratoires qui font bouger la cible et certains organes à risque.


Ce dossier a été réalisé avec le concours du Professeur Eric Deutsch, chef du département de radiothérapie à Gustave Roussy (Villejuif).


ShareThis Copy and Paste